News

12H de Sebring sur iRacing

Mon 12th Mar 2018 - 7:38am : Gaming

12H de Sebring sur iRacing

 

 

Podium pour la BAM Thrustmaster #86

 

Ce samedi 10 Mars 2018 se déroulait sur iRacing les très célèbres 12H de Sebring, qui IRL se dérouleront du 14 au 17 Mars 2018. Pour l'occasion, La BAM Racing avait décidé d'aligner deux équipages dans la catégorie GTE, au volant de la sublime Ferrari 488 GTE qui se voyait relookée pour l'évènement, avec la première apparition officielle du nouveau partenaire premium La Source sur sa carrosserie. Ce fut aussi une grande première pour notre pilote Bastien Baudet qui participait de son côté à sa première course par équipe depuis son intégration au sein de la Team. Le premier équipage BAM Thrustmaster #86 se compose de nos deux extraterrestres du moment Gaetan Mouda/Piotr Tomiak. Le second équipage BAM Thrustmaster #46, qui se voulait plus fun mais tout autant sérieux que le premier, se composait quant à lui de Rémy Lozza/Yohan George/Sébastien Petit/Bastien Baudet/Crhistophe Cillard. Tous ces pilotes allaient se relayer toutes les deux heures afin de tenter de ralier la ligne d'arrivée sur cette endurance de 12h, où seul Bastien Baudet effectuerait deux runs de deux heures pour l'équipage de la #46. Ce fut chose faite ce dimanche aux alentours de 2h30 du matin lorsque nos deux Ferrari BAM Thrustmaster franchissent la ligne d'arrivée mais pas forcement à la place initialement prévue au départ! Voici le récit de leurs aventures.

 

 

Equipage BAM Thrusmaster #86 

 

 Qualifié en pôle position dans le Split 2 avec un incroyable 1.56.165 ( vidéo ci-dessous), à seulement 0.329 du pilote PRO Maximilian BENECKE (1.55.836) qui a effectué le meilleur temps absolu des qualifications, l'objectif de ces 12h de Sebring pour cet équipage est très simple : La victoire!

 

 

Green , green , green , c'est parti pour cette édition 2018, Gaetan.M prend le départ au volant de la Ferrari BAM Thrustmaster #86 et fait le holeshot.  Durant cette course, leur meilleur temps sera de 1.58.2, et les bolides tourneront en moyenne en 1.59.***/2.00.*** minutes, le rythme course est très bon et très soutenu ce qui leur permet de conserver cette première place une bonne heure de course avant un petite erreur de Gaetan.M qui lui fera perdre une position. Rencontrant des difficultés avec les pneumatiques qui avait pour incidence un manque de grip au freinage et dans les parties lentes, mais compensés dans les parties rapides du circuit, nos deux compères vont enchaîner les runs et ne quitteront jamais les places donnant accès au podium, voire à la victoire pendant les 8 premières heures de course. Piotr.T effectue de très bon relais de son côté avec des magnifiques dépassements sur le traffic, parfois très chauds mais toujours sans incidents majeurs. Autrement dit, ils sont dans leur objectif.

Mais à 3h30 de la fin de course, les ennuis commencent. Tout d'abord, Gaetan.M se fait percuter par un concurrent au volant d'une Corvette C7 DP lors d'un freinage, ces dernières ont pourtant la capacité de déposer litteralement une GT en pleine ligne droite! Erreur de pilotage pour ce pilote au volant de la DP? Et le sort s'acharne pour notre "Gueguette" puisque deux tours plus tard, suite à un accrochage entre deux voitures devant lui, il ne peut éviter l'une d'entre elles qui se trouvait en travers de la piste. Il décide de ne pas rentrer aux stands pour effectuer des réparations, estimant que les dégâts occasionnés ne lui font pas perdre le rythme course. Ils sont alors toujours P2. Mais dans toute cette pagaille, il ne fait pas attention aux données sur son tableau de bord et oublie de rentrer aux stand pour refaire le plein d'essence, il se voit donc obligé d'effectuer un tour au ralenti avec seulement 1L dans le réservoir. Ils vont alors perdre trois positions et se retrouveront P5 à la sortie des Pits.

Ils vont alors fournir les efforts nécessaires, quitte à prendre parfois de gros risques, notamment Piotr.T qui effectuera un superbe dépassement mais très spectaculaire visuellement entre deux voitures ( actions que vous pouvez revoir grâce à la diffusion des 6 dernières heures par Luc Bataille) et parviendront à franchir la ligne d'arrivée avec une très bonne position sur la troisième marche du podium. Gaetan.M: "Nous sommes globalement satisfaits de cette 3ème place suite aux incidents rencontrés et à mon erreur de ravitaillement, mais on ne peut s'empêcher d'être déçu quand on observe notre place sur la grille et le rythme course que Piotr.T et moi étions capable de tenir!!"

 

 

 Equipage BAM Thrustmaster #46

 

 Notre rookie pour cet event, Bastien Baudet, qualifie l'équipage en P2 dans le split 8, avec un très bon 1.57.3. Leur objectif était dans un premier temps de ramener la voiture sur la ligne d'arrivée, avec en bonus une place sur le podium. Sur le plan personnel, il s'agissait pour Bastien.B d'engranger un maximum d'expérience lors d'une endurance par équipe, puisqu'il ne participait qu'à des courses sprint Imsa ces derniers temps. C'est d'ailleurs à lui que revient le plaisir de prendre le départ de cette édition 2018, imaginez donc la pression qu'il pouvait avoir sur ses épaule juvéniles au moment du passage au vert des feux!

Green, green, green, c'est parti pour Bastien qui effectue un excellent départ et conserve sa deuxième place au premier freinage. Le leader s'échappe et creuse un écart sur la BAM Thrustmaster #46, mais Bastien se met aussi à l'abris de ses poursuivants puisqu'au bout de 20 min de course , il accuse un retard de 6 secondes sur le leader et se retrouve déjà avec 4 secondes d'avance sur le 3ème en seulement 10 tours. Voilà une bonne chose de faite, il va pouvoir se concentrer sur son rythme course maintenant! Rythme pour cet équipage qui est très correct avec un Best Lap en 1.59.4 et des temps moyen en 2.00.***/2.01.***. A noter que dans leur split, il n'y avait pas de C7 DP engagée donc moins de traffic à surveiller dans les rétros.

Au bout de son premier run de deux heures, il laisse le volant à Rémy.L en P2 et là première galère, une déco empêche Rémy.L de repartir, ce qui leur fera perdre leur belle 2ème position. Mais ça ne décourage pas pour autant cet équipage, la course est encore longue, il reste 10h à effectuer tout peut arriver. Les runs s'enchaînent, Rémy.L qui était retombé en P8, car il rencontrait des difficultés lors des phases de freinages, remonte P6 suite à deux sorties de pistes et passe le volant à Christophe.C. Ce dernier entame une remontée sur ses concurrents direct et finira par revenir en P4 au moment de passer le volant à Yohan.G. A ce moment là, le leader se crash et sera out pour le reste de l'épreuve suite à un accident avec une GT3. Leur remontée se poursuit puisque Yohan.G parvient à récupérer leur fameuse deuxième place obtenue aux qualifs. Il passe donc le volant à Sébastien.P qui conservera cette P2 lors de son Run. Le rythme course de ce groupe est homogène et leur permet de maintenir un écart avec les troisièmes. C'est Bastien qui finira les deux dernières heures de course!

A la fin de son premier relais, il passe au stand pour effectuer un dernier plein. Il ressort dans le pare-choc arrière des leaders mais accuse du coup un tour de retard, sauf que ces derniers n'ont pas encore effectué leur Pit-stop et que l'on vient d'informer Bastien.B qu'il tourne environ deux secondes plus vite que le pilote leader. Autrement dit, s'il parvient à dépasser son adversaire et qu'il ne se passe rien d'autre la victoire est accessible pour l'équipage BAM Thrustmaster #46. Il reste alors environ 40 minutes de course!

Sauf que le destin en a voulu autrement pour notre rookie, car à la fin de son tour de lancement, et toujours calé dans le pare-choc du leader, les deux voitures arrivent dans le dernier virage du circuit, ce grand droite interminable où les possibilité de trajectoires sont multiples, le leader élargie un peu, Bastien.B se positionne alors légèrement à l'intérieur pour préparer son dépassement à la réaccélération mais ne voit pas qu'il est trop à l'intérieur et commet l'irréparable. Il vient heurter violemment le mur intérieur à la sortie du virage et perd du coup tout espoir de victoire. Conséquence un tour de Towin  et 22 minutes de réparations. ils finiront pas passer la ligne d'arrivée en P22. La déception est énorme pour le coup et l'apprentissage difficile pour Bastien.B : "Je suis déçu de commettre cette erreur à ce moment de la course, surtout par rapport aux efforts fournis par chacun suite à la déconnection, mais j'en tire une excellente expérience sur le plan personnel car c'était ma première course par équipe, et les gars ont superbement bien roulé. Toutes mes excuses les copains"

 

 

Cette édition 2018 laissera finalement un goût amer pour les deux équipages BAM Thrustmaster, mais leur aura apporté une nouvelle fois de l'expérience lors d'une course d'endurance, même si la victoire était jouable dans les deux splits, l'un d'eux finira tout de même sur le podium avec une excellente 3ème place en split 2. Ils auront à coeur de se reprendre lors des prochaines 24H du Nurburgring le 5 et 6 Mai 2018.

L'ensemble de la BAM Racing tenait à remercier tous ses sponsors, JK design pour ce magnifique concept visuel, Luc Bataille pour la diffusion des 6 dernières heures de course du split 2 que vous pouvez revisionner ci-dessous, Rémy Lozza pour les livrées/photos et Gaetan Mouda pour les photos ainsi que toutes les personnes présentes lors de cette édition pour leur soutien.

 

 

#StayStrongBAM

BAM quartararo

BAM quartararo

Fabien Bataille

Your Comments

Please register or login to post comments